La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Soie et Velours d'Argence

" NOS VIERGINENCO "

 « C’est à Arles, au Museon Arlaten que se déroule la première “ Festo Viergineneco “ le 17 Mai 1903. Mistral s’étant aperçu, que de moins en moins de femmes et de jeunes filles portent le costume, il a l’idée géniale de remettre un diplôme aux jeunes filles âgées de 15 ans portant l’habit. Un deuxième souffle de vitalité, en quelque sorte, en ce début de XXe siècle.» À cette occasion F. Mistral s’exprimera ainsi: 

 “ Midamisello,

Sian eici dins un rode qu’es encaro sacra e tout relènt de remenbranço...Car es vous autri, ô chato, que sias l’ourguei de nosto raço, es vous autri, ô Prouvençalo, que sias, se pou ben lou dire nosto Prouvènço en flour !...“

 Frédéric Mistral rend ainsi hommage aux jeunes filles qui s’engagent dans le port du costume et de fait, assurent la pérennité de la culture provençale.

 La deuxième édition de la “ Festo Vierginenco “ de 1904 séduit un des personnages illustres de l’histoire de notre terre: Le Marquis Folco de Baroncelli. Il participe à la préparation en diversifiant le programme des festivités avec des jeux de gardians tel que la course de taureaux, les jeux équestres comme ceux de l’orange ou du bouquet, les “abrivado“. C’est ainsi que naît le premier “Coumitat Vierginen“, le 24 Juin1904, jour de la St Jean, au Mas de l’Amarèu aux Stes Maries de la Mer.

 Le 16 septembre 1909, l’association “Nacioun Gardiano“ est déclarée remplaçant ainsi le “Coumitat Vierginen“ dissout. Elle a pour vocation:

  « de maintenir et de glorifier le costume, les us et les traditions du pays d’Arles, de la Camargue et des pays taurins, de poursuivre l’épanouissement de la langue d’Oc, de propager la doctrine Félibréenne contenue dans l’oeuvre de Frédéric Mistral et de ses disciples » (Article 1er des statuts) .

 Actuellement les jeunes filles accompagnées de leur marraine se retrouvent le dernier dimanche de Juillet pour la cérémonie de la prise du Ruban. Jour de tradition dans un lieu mytique, Les Stes Maries de la Mer, avec un symbole fort puisqu’il marque le passage du statut de jeune fille à celui de jeune femme. C’est un jour important pour ces demoiselles qui abandonnent la coiffe en cravatte pour prendre le ruban s’engageant ainsi à perpétrer la tradition du port du Costume; elle reçoive à cette occasion de la part de la Nacioun Gardiano un diplôme dessiné par Léo Lelée, comme au jour de la création de cette Festo Viergineneco.

 26 Juillet 2009:  Amélie - Marion - Auréline et Samantha

 Juillet 2012 : Claire

 Juillet 2013 : Anaïs

 Juillet 2014 : Côline

 Juillet 2015 : Marie et Anaelle 

Juillet 2017:Marie Hélène, Fiona, Valauriane 

 

Galerie d'images